Arosa

Escapade en hauteur, évasion garantie… Bienvenue à Arosa !

Arosa Golf Club est le plus haut terrain de golf d’Europe, une superbe aventure pour les amateurs de golf alpin, qui vous met au défi tout en vous faisant profiter de l’air pur des Alpes sur un parcours ondulé de 18 trous, par-65. Des panoramas à foison, les vaches paissant dans les pâturages, une nature grandiose qui offre des clichés mémorables. Ouvert en 1945, l’Arosa GC s’est étendu à 18 trous en 2001 ; les neuf derniers ont été tout récemment rénovés et seront ouverts dès mi-juillet. Les départs sont superbes et ouvrent sur des fairways étroits. Le terrain exige de la concentration et un choix de clubs avisé. Un jeu de fer précis est indispensable pour atteindre les greens. Quatre lacs, de nom- breux obstacles d’eau, des arbres et des ondulations accentuent la difficulté, tout comme le dénivelé, de 1’820 à 1’905 mètres. Un seul bunker cependant, sur le 10.

Les neuf premiers trous sont plus exigeants que le retour, en particulier le troisième, 312 m, par-4, avec un tee surélevé et une minuscule zone d’atterrissage, avant d’attaquer un green extrê- mement étroit. La montée du trou 4 est impressionnante, cent cinquante mètres de dénivelé avant de retrouver le fairway en contrebas. Le tee 5 (1’905 m) – le plus haut d’Europe – est un grand par-3 ; 128 m plus bas le green est difficile d’accès, défen- du par l’eau devant et derrière : à couper le souffle. Pariez une bouteille de schnaps Iva, faite artisanalement par Jurg !

Le trou 8, un par-4 de 347 m, est praticable pour les gros frappeurs mais très délicat à cause des zones hors limites qui entourent le green. Le 12 est un superbe par-3 traversant la forêt. Le 17 est un par-4 difficile à réaliser, avec un départ surélevé ; la précision de coup est essentielle le long de l’étroit fairway qui mène au green. Des buggys et chariots sont disponibles, le chariot électrique est aussi proposé. Les excellentes installations d’entraînement ainsi que l’académie et la boutique proposant une sélection « chic alpin » sont très appréciées, tout comme l’accueil chaleureux d’Ursi dès l’arrivée au clubhouse. Le restaurant et la terrasse offrent le parfait dix-neuvième trou… Santé !

Loin des Links…

Une découverte à ne pas manquer : le Sanctuaire Arosa Terre des ours, unique en son genre – en collaboration avec l’organisation de la protection des animaux « Quatre Pattes » – a ouvert en août 2018. Son but est d’offrir aux ours maltraités et en cage un cadre de vie cohérent sur un terrain alpin escarpé où forêts, étangs et prairies offrent une source d’alimentation naturelle. L’ours serbe napa est arrivé en juillet 2018 ; il a vécu sa première hibernation en dé- cembre. Les ours albanais Amelia et Meimo sont arrivés en février 2019 ; leur socialisation avec napa a commencé en juillet 2019. La plate-forme d’observation pour les visiteurs est idéale et de nom- breux points éducatifs interactifs offrent une expérience unique pour tous les âges, avec des informations utiles, des activités et la participation amicale des gardiens du sanctuaire. La plate-forme d’observation sera bientôt élargie. Un conseil: le matin les visites sont moins nombreuses et les ours sont plus fringants.

Avant de redescendre sur Arosa, on craque pour une étape gour- mande au restaurant Alp Arosa, perché au-dessus de l’obersee. Les terrasses ensoleillées ajoutent au plaisir gustatif ; à l’intérieur, le décor est original et chaleureux avec, entre autres, des tableaux représentant des libations – un lieu idéal pour des déjeuners ou des fêtes privées mémorables. Tim et son équipe sympathique s’occupent de tout : les amuse-gueule fantaisistes aux saveurs étonnantes, la fameuse soupe au foin d’Arosa et les compositions au chocolat surprenantes.

Restauré de manière exemplaire, l’Hotel Stoffel propose des chambres charmantes et modernes gérées par ses trois hôtes : Christopher, Marcus et Matthias. Le niveau de service et la qua- lité de la cuisine offerts dans ce cadre historique pittoresque, de la Stuva à la Terrasse, sont unanimement salués. Le chef Thomas apporte à ses plats des saveurs surprenantes en utilisant des herbes locales : déjeuner, dîner et grillades ! Il faut goûter à sa Panna cotta à la Bergün – la « Bündnerfleisch » (viande de Grisons) et le chou rouge aigre-doux sont délicieux. La sélection des vins est intéressante, le Mallorca Es Fangar, venu d’Espagne, est superbe… Demandez à Matthias un « Stoffel Signature » !

Dominant les pentes boisées au-dessus du lac obersee, le Waldhotel Arosa – un ancien sanatorium renommé – propose un hébergement bien-être. Les golfeurs apprécieront les immenses installations thermales : un sauna finlandais unique, un massage au miel des Alpes et un espace réservé aux adultes. Une vaste terrasse pour les déjeuners d’été et des soirées exclusives avec des repas de quatre à cinq plat ravit les invités tout comme le réveil au chant des oiseaux !

Le cadre alpin d’Arosa se prête parfaitement à la balade, avec de merveilleuses promenades comme le sentier des écureuils de Maran à Arosa (apporter des noix), la marche depuis Bergkirchli jusqu’à Schwellisee, le chemin Eichhörnliweg, une randonnée sur le Praetschlistall suivie d’un repas relaxant à l’écurie Praetschli (ambiance de cabane pittoresque et culte avec schnitzel ou fondue suprême ou raclette). La « carte Arosa » répond à tous les besoins en terme de transport : trains, remontée mécaniques, bus ou bateaux.

Arosa est une destination riche et exaltante… golf, dîners divins, horizons de montagnes à couper le souffle, randonnées et balades à vélo… Mais aussi un grand moment où l’excitation est palpable : la 16e édition d’Arosa ClassicCar, prévue du 3 au 6 septembre.

Cette course de côte internationale, avec de nombreuses voitures classiques rares, attire toujours de nombreux spectateurs. Cette année encore, un programme passionnant divertira les nombreux invités attendus à Arosa, au cours des quatre jours de l’événement. L’un des moments forts sera le traditionnel défilé d’ouverture des voitures à travers le village, le jeudi soir, lorsque les participants présenteront pour la première fois leurs voitures anciennes aux spectateurs. Pendant les jours de course, les pilotes s’affrontent dans trois catégories différentes. Une catégorie très spéciale est la classe de compétition, où le pilote ayant réalisé le meilleur temps remporte le Grand Prix d’Arosa. En plus du programme divertissant qui entoure toute la course, il ne faut pas oublier le superbe cadre panoramique dans lequel se déroule l’événement. Le parcours de la course serpente à travers la vallée de Schanfigg, passe par des forêts denses, des ponts et d’imposantes montagnes sur 7,3 km, de Langwies à Arosa. Avec 76 virages et des montées de 5 à 12 %, le parcours se termine à 1’800 m d’altitude sur le magnifique lac obersee.

Arosa ClassicCar sera l’un des plus importants événements de Suisse à pouvoir se produire dès la levée des restrictions fédé- rales sur les événements grand public. Les spectateurs, la popu- lation locale, le comité d’organisation ainsi que les 100 bénévoles se réjouissent déjà à l’idée de vivre des journées fantastiques et inoubliables.

Susanne Kemper

www.arosa.ch • www.golfarosa.ch www.arosabaerenland.ch • www.hotelstoffel.ch www.waldhotel.ch • www.alparosa.ch www.arosaclassiccar.ch

Photos © Fondation Arosa Bears Four Paws, GC Arosa, Arosa Tourism, Hotel Stoffel, Tom Shaxson

Pas encore de commentaire

Laissez un message

Your email address will not be published.