Evian Golf Championship

14-17 septembre 2017

La Française Isabelle Boineau et la Suédoise Johanna Gustavsson, 1re et 2e des Qualifications Europe, disputées du 1er au 3 juin lors du Jabra Ladies Open à l’Evian Golf Resort, seront du prochain Evian Championship en septembre. Franck Riboud, grand patron du Majeur français, a profité du Pro-Am de ce « JABRA » pour lancer un cri d’alarme sur la situation des joueuses du Ladies European Tour.

31 mai 2017 à l’Evian Golf Resort… À la veille des trois tours du JABRA Ladies Open, nouvelle étape du LETAS (la deuxième division européenne), qui, cette année, fait office de Qualifications Europe pour le prochain Evian Championship, une grande partie des joueuses du   LET (la première division européenne) est sur place. Deux billets sont en jeu pour la cinquième édition de The Evian Championship, qui se tiendra du 14 au 17 septembre prochains, sur les hauteurs du Lac Léman. Avant le Pro-Am du jour, où journalistes et personnalités ont été conviés à jouer aux côtés des têtes d’affiche du tournoi par une journée de grande chaleur orageuse, ce devrait être la fête totale. Sans limites. Mais l’heure est un peu grave. Lors de la traditionnelle conférence de presse de son Evian Invitational, Franck Riboud, le boss des lieux, l’homme qui, en 2013, a su obtenir un statut de Majeur pour l’ancien Evian Masters créé en 1994 avec son père Antoine, est presque en colère… véhément en tous cas.

« Je voudrais demander à tous les medias de relayer le fait que ces jeunes femmes (ndlr : les golfeuses évoluant sur le Ladies European Tour) ne peuvent juste plus exercer leur métier aujourd’hui. Le calendrier qu’on leur propose ne leur permet pas de vivre. Cela m’est insupportable de voir que des personnes avec autant de qualités dans ce qu’elles font ne peuvent plus gagner leur vie avec leur talent. C’est une catastrophe. J’avais déjà pété les plombs à ce sujet l’année dernière, lors de la conférence de presse de l’Evian Championship 2016…

La situation est la même. C’est bien gentil d’envoyer les joueuses sur des tournois en Chine, en Australie, ou en Thaïlande. Mais pas quand c’est pour gagner 10 000 € avec une 5e place ! Et surtout, on ne leur propose plus assez de dates. Beaucoup de filles ici devraient être en train de disputer une épreuve du LET, pas les qualifications de The Evian Championship. »

À Évian début juin, les Françaises, dont Patricia Meunier-Lebouc (debout, à g.), on posé avec le t-shirt logoté F#@* CANCER. Un hommage à leur amie Cassandra Kirkland, qui s’est éteinte le 30 avril, à 32 ans, après deux ans de lutte contre la maladie.

Le cri du cœur, voire le cri d’alarme de Franck Riboud, est motivé par une seconde saison où le calendrier du Ladies European Tour est réduit comme une peau de chagrin. Quatre malheureux tournois au programme pour les six premiers mois de cette année 2017 ! Un en Australie en février, un en Chine en Mars, deux en Europe entre les 13 et 23 avril (Lalla Meryem Cup au Maroc, puis Mediterranean Ladies Open en Espagne). Ensuite ? Rien jusqu’au Thaïland Championship, du 6 au 9 juillet ! Avec, en plus, des dotations trop

faibles comparées aux frais de voyage exorbitants vers ces étapes « européennes »… qui sont tellement éloignées de l’Europe. Deux fois lauréate sur le LET depuis ses débuts pros en 2006, la Française Anne-Lise Caudal profite elle- aussi du JABRA Ladies Open pour alerter : « On remercie toutes JABRA et Franck (Riboud) de supporter le golf féminin. Ici, c’est un tournoi du LETAS, avec 50 000 € de dotation totale, c’est vrai. Mais il n’y a pas que l’argent. On est avant tout ravies d’être ici. Et on espère qu’il y aura un futur tous ensemble. Car ce qui compte aujourd’hui, pour les anciennes comme pour les petites jeunes qui arrivent, c’est que nous ayons plus de tournois. Quand j’ai commencé comme pro il y a onze ans, il y avait vingt à vingt-cinq tournois au calendrier, nous vivions bien du golf… »

Dans ce contexte, la démarche de JABRA, société spécia- lisée dans les micro-casques et écouteurs Bluetooth, se trouve saluée. Et pas seulement par la jeune Suédoise Viva Schlasberg qui tweete, sous son portrait avec écouteurs pris au smartphone depuis le parcours : « Thank you @jabrafrance for the great earphones you gave us ! ». Ce 31 mai à Évian, Franck Riboud souligne l’engagement de l’entreprise partenaire : « JABRA, je veux le dire, ce sont des gens vraiment bien. C’est grâce à eux si ce tournoi existe. » Le président de l’Evian Championship (et président du conseil d’administration du groupe Danone) développe : « Nous aimerions faire du JABRA Ladies Open un laboratoire. Dans le même esprit que celui qui a fait évoluer l’Evian Masters vers l’Evian Championship. On milite pour en faire un showcase, un exemple, pour tous ceux qui auraient envie de créer le même type d’événement. Pourquoi ne pas imaginer quatre ou cinq autres tournois comme celui-ci en France, deux en Belgique, deux en Italie… On commencerait à 50 000 euros, puis l’un passerait à 100 000, un autre à 200 000… »

Avis aux amateurs. Avis aux organisateurs potentiels. Ce qui est certain, c’est qu’après une seule et première édition à l’Evian Golf Resort en 2016, le «JABRA» a rapidement acquis un joli statut double en ce mois de juin : nouvelle étape officielle du LETAS et tournoi hôte des « Qualifications Europe » pour The Evian Championship. (À noter que les « Qualifications Corée » se tiennent entre le 26 juin et le 7 août, pour une seule place, et les « Qualifications États-Unis » lors d’une étape du Symetra Tour du 4 au 6 août, pour deux places). C’est la Française Isabelle Boineau – n° 5 Européenne fin 2016 après avoir remporté le prestigieux Open d’Écosse – qui s’est imposée à Évian ce 3 juin, à l’issue du premier trou de play-off face à la Suédoise Johanna Gustavsson. Les deux jeunes femmes (égalité à -7 sur 54 trous) s’adjugeaient ainsi leurs précieux billets pour le Majeur français de septembre prochain. La victoire d’Isabelle Boineau, ainsi que la présence de plusieurs joueuses déjà titrées sur le LET (Gwladys Nocera aux quatorze victoires européennes, NuriaIturrios, Valentine Derrey, etc…), donnait encore plus de prix à ce JABRA Ladies Open 2017. Vu l’atmosphère qui règne actuellement dans le golf féminin, il s’agissait bien plus que d’un « simple » tournoi du LETAS.

Evian Championship 2016 LPGA Final Round In Gee Chun wins the Title with major record roun

Texte

Nathalie Vion

Renseignements

www.hassan2golftrophy.com

Photos

© Patrick Jantet

Pas encore de commentaire

Laissez un message

Your email address will not be published.