Jon Rahm

« Rahmbo » se déchaîne

L’Espagnol Jon Rahm est resté n° 1 du World Amateur Golf pendant un temps record de 60 semaines. Pas étonnant de voir comment il a fait irruption chez les pros en 2016. Aujourd’hui, « Rahmbo » joue dans les hautes sphères du golf mondial, avec une place de n° 1 mondial possible s’il s’empare d’une dixième victoire – il en compte déjà neuf à son palmarès, 3 sur l’US PGA Tour, 6 sur le Tour européen, plus une victoire du Hero World Challenge en 2018. Originaire de Barrika, en Espagne, Rahm joue à la fois sur l’US PGA et le Tour européen en tant que professionnel, depuis qu’il est devenu pro et après avoir obtenu avec succès son diplôme couronnant quatre ans au NCAA All American à l’université d’État d’Arizona.

Ses coups longs et agressifs attaquant le drapeau sont sa marque de fabrique, ses fers sont aussi superbes et il maîtrise le petit jeu – il est partout !

 

Il a commencé l’année 2020 sur le Sentry Tournament of Champions, à Kapalua où il a terminé 10e. A Torrey Pines Farmers Open, après les deux premiers jours de jeu avec Tiger Woods, Rahm menait en tête malgré un mauvais départ le dimanche. Il a brillamment repris le dessus en rattrapant les erreurs faites plus tôt et a fini deuxième. La semaine suivante, il était dans la course, mais a perdu son élan et s’est retrouvé à la neuvième place du Phoenix’s Waste Management Open.

Sur le Genesis Invitational où neuf des dix meilleurs joueurs du monde étaient au départ, Jon a poursuivi son effort pour remonter en tête mais n’a pas réussi à maîtriser le difficile parcours du Riviera Country Club ; il a terminé -5 à égalité, une 17e place.

 

Pour « Rahmbo », l’année 2019 a été sensationnelle de chaque côté de l’Atlantique. Une victoire majestueuse au Duty Free Irish Open en juillet 2019 sur le célèbre Lahinch Old Course, battant Berndt Wiesberger et Andy Sullivan de deux coups. Cette même année, Rahm a défendu avec succès un titre pour la première fois de sa carrière, remportant une victoire en cinq coups au Mutulactivos Open d’Espagne à Madrid, son cinquième titre sur le Tour européen après seulement 39 participations, il a fait mieux que Ballesteros qui avait remporté cinq victoires sur 49 participations. Il a établi un record de tournoi  : un -22 foudroyant !

 

« Rahmbo » est le deuxième Espagnol après Seve Ballesteros à être couronné numéro un en Europe. Il compte six victoires en 40 participations sur le circuit européen – deux DP World Tour Championship, deux Dubai Duty Free Irish Open et l’Open d’Espagne à domicile à deux reprises, atteignant ce record avec 15 participations de moins que Ballesteros.

Au DP World Tour Championship 2019, Rahm a battu Tommy Fleetwood sur le dernier trou avec un birdie, une victoire spectaculaire (68), remportant également la Race to Dubai 2019 pour un gain de 3 millions de dollars. Rahm a souri : « On rêve de faire des birdies sur le 18 pour gagner un tournoi. Je suis très fier de la façon dont j’ai joué et réussi. C’est vraiment difficile de penser que certains des plus grands champions du golf européen et du golf espagnol n’ont pas pu accomplir ce que j’ai fait en seulement trois ans. » Les meilleurs joueurs européens, dont McIlroy, Wiesberger, Garcia, Casey, Fitzpatrick, Lorenzo-Vera, Molinari, ont tous applaudi.

 

Depuis 2017, Rahm a gagné chaque année sur le PGA Tour : le Farmers Insurance Open en 2017, le Career Builders Challenge en 2018, au Zurich Classic New Orleans l’année dernière ; Rahm s’est hissé au sommet du classement mondial ainsi que du classement de la FEDEX Cup et est devenu un rival très sérieux sur les Majeurs : troisième de l’US Open en 2019 à Pebble Beach, 4e de la PGA en 2018. En 2016, sa première année en tant que pro, il a remporté plus d’un million de dollars avec trois Top-10.

 

Rahm, ambassadeur Rolex, a remporté le DP World Tour Championship 2017 à Dubai, le point culminant de la Race to Dubai et la première série Rolex au Jumeirah Golf Estates-Earth Course, la troisième victoire de sa carrière professionnelle, dont la Rolex Series Dubai Duty Free Irish Open en juin 2017. Rahm a également reçu le titre de recrue de l’année, le « Sir Henry Cotton 2017 Rookie of the Year ».

 

Jon Rahm a reçu le prix Seve Ballesteros en tant que joueur de l’année sur le Tour européen 2019. Keith Pelley, président-directeur général du Tour européen, a déclaré : « Jon est un talent formidable et il a connu une saison 2019 exceptionnelle sur le Tour. Ce prix, voté par ses pairs, est une reconnaissance supplémentaire. Après avoir rejoint Seve Ballesteros en tant que seul autre Espagnol à devenir numéro un sur le Tour européen, il est normal que Jon reçoive maintenant ce prix prestigieux nommé en l’honneur de Seve. »

 

Ses parents, Angela et Edorta, vivent à Barrika où il a grandi, son frère vit près de Bilbao. Rahm est un fervent supporter du club de foot Athletic Bilbao ; il a pratiqué le foot, le jai-lai, le kung-fu et le canoë avant le golf. Inspiré par Ballesteros, son golfeur préféré ; il a également cité Kobe Bryant (récemment décédé) comme référence pour son jeu, l’éthique du travail, le contrôle des émotions.

 

En décembre, Rahm a épousé Kelley Cahill, sa partenaire de l’Arizona State University, elle-même originaire d’Arizona. Elle était une athlète de javelot. Toujours romantique, il lui a fait sa demande lors d’une randonnée près de Torrey Pines, où il a gagné en 2017, avant l’US Open de 2018. Le mariage catholique a eu lieu en décembre – dans l’église du quartier où il a grandi – à Bilbao. Kelley et lui ont prévu une autre cérémonie à La Jolla en 2020.

 

Des coups incroyables, un jeu agressif et imaginatif… Rahm se déchaîne et réussit pour le plus grand plaisir de ses fans. Viva Rahmbo!

 

Susanne Kemper

 

Photos : Rolex

Pas encore de commentaire

Laissez un message

Your email address will not be published.