Evian Golf Championship

Evian-International women Golf Championship

Quand le rituel et la routine se reflètent chez chaque joueuse

Routine de performance ou superstition ? Toutes les meilleures joueuses professionnelles du monde se retrouvent chaque année à Evian Championship. Bien sûr, ce qui fascine les spectateurs ce sont d’abord les swings de rêve et les tenues allant parfois jusqu’à l’élégance. Mais, un des aspects les plus frappants du jeu reste cependant l’ensemble des rituels et des routines propres aux joueuses.

Il est largement reconnu que l’adoption de rituels ou de routines durant les compétitions permet de mieux gérer le stress et améliore la concentration.

Le fait de systématiser une routine et d’en faire une habitude, permet d’orienter la concentration sur quelque chose de connu. Cela permet également de supporter les phases de jeu difficiles et de revenir à son meilleur niveau. On définira comme rituel tout ce qui se rapporte aux tenues, accessoires et autres objets qu’emportent avec elles les joueuses lors de la compétition.

L’imagerie mentale, ainsi que les gestes systématiquement répétés avant un coup, que ce soit sur le terrain ou sur les greens et le comportement d’une joueuse dans certaines situations composent la routine. Ces rituels et ces routines accroissent la confiance en soi et donnent foi en la réussite. François Castell, préparateur physique et mental explique ces rituels : « L’important n’est pas l’objet, mais ce que l’on en fait, il doit-être associé à la ressource dont on a besoin. » Il est évident que chez chaque joueuse, se reflètent ses rituels et ses routines. Ils sont parties intégrantes de son jeu et ont un but commun : rassurer ! En voici quelques exemples de manière illustrée.

Les rituels

Les tees dans les cheveux ou les objets fétiches comme les marqueurs de balles et les « covers » des bois. Les joueuses savent qu’elles doivent les changer de temps en temps pour éviter le risque de donner trop de pouvoir à ce genre d’objet

L’endroit idéal pour le stockage des tees : la queue de cheval !
L’endroit idéal pour le stockage des tees : la queue de cheval !
Les « covers » de Michelle Wie, le gourou Leadbetter toujours avec elle ! François Castell dit : « Croire que ces objets portent chance, c’est pavlovien… mais ça fonctionne ! »
Les « covers » de Michelle Wie, le gourou Leadbetter toujours avec elle ! François Castell dit : « Croire que ces objets portent chance, c’est pavlovien… mais ça fonctionne ! »
Le smiley d’Ayako Uehara.
Le smiley d’Ayako Uehara.

Les tenues et les accessoires

Lexi Thompson aujourd’hui toute en bleu ! Du lacet de soulier à la visière, en passant par la jupe, le t-shirt, le gant, le bracelet et les barrettes dans les cheveux… mais pourquoi pas le vernis à ongle ? Mystère !
Lexi Thompson aujourd’hui toute en bleu ! Du lacet de soulier à la visière, en passant par la jupe, le t-shirt, le gant, le bracelet et les barrettes dans les cheveux… mais pourquoi pas le vernis à ongle ? Mystère !
Les souliers dorés de Michelle Wie.
Les souliers dorés de Michelle Wie.
Le « chapeau » unique de Maria Verchenova.
Le « chapeau » unique de Maria Verchenova.
Les jambières noires de Hee Young Park.
Les jambières noires de Hee Young Park.

Les routines

La lecture des lignes de putts avec deux systèmes largement répandus, le pendule et le AimPoint :
Le pendule pour la lecture verticale avec Sun Young Yoo. Le système AimPoint, basé sur la sensation de l’inclinaison de la pente et le nombre de doigts permettant de fixer le but de la ligne de putt, avec la russe Maria Verchenova.
Le pendule pour la lecture verticale avec Sun Young Yoo.
Le pendule pour la lecture verticale avec Sun Young Yoo. Le système AimPoint, basé sur la sensation de l’inclinaison de la pente et le nombre de doigts permettant de fixer le but de la ligne de putt, avec la russe Maria Verchenova.
Le système AimPoint, basé sur la sensation de l’inclinaison de la pente et le nombre de doigts permettant de fixer le but de la ligne de putt, avec la russe Maria Verchenova.

Le Birdie Book, la « bible » de chaque joueur

L’indispensable Birdie Book de Jennifer Song, bien trop grand pour tenir dans la poche revolver de son pantalon !
L’indispensable Birdie Book de Jennifer Song, bien trop grand pour tenir dans la poche revolver de son pantalon !

Le choix du club et la prise dans le sac

Michelle Wie sort elle-même le club du sac, personne d’autre !
Michelle Wie sort elle-même le club du sac, personne d’autre !

Les coups qui font rêver les amateurs !

Les sorties de bunker

Que c’est facile… enfin ça en a l’air !
Que c’est facile… enfin ça en a l’air !

Les coups d’approche avec « backspin »

Le coup sur le green de Nuria Iturrios ! Backspin et le divot pour arrêter la balle sur le green. Ah, juste en passant, le divot c’est après avoir tapé la balle !
Le coup sur le green de Nuria Iturrios ! Backspin et le divot pour arrêter la balle sur le green. Ah, juste en passant, le divot c’est après avoir tapé la balle !

Les drives

« Power » avec la suissesse Albane Valenzuela.
« Power » avec la suissesse Albane Valenzuela.
Beauté, technique et efficacité avec Maria Verchenova.
Beauté, technique et efficacité avec Maria Verchenova.

 

Reportage du JT de TV8 Mt-Blanc (8montblanc.fr):

« Evian Championship 2016 : 120 joueuses en lice « 

Le grand tournoi international de golf féminin, Evian Championship, a regroupé les 120 meilleures joueuses de la planète en Haute-Savoie.

Texte

Philippe Chevalier

pch@bluewin.ch

Pas encore de commentaire

Laissez un message

Your email address will not be published.