L’ Art s’invite au Parlement…

…pour les 50 ans du droit de vote des femmes

Alexia Weill, artiste suisse engagée pour la cause des femmes depuis de nombreuses années, a créé une œuvre d’art pour commémorer les 50 ans du droit de vote des femmes avec le soutien du Bureau de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes (BEFH) et le BPW-Vaud (Business and Professional Women).

Alexia est ici accompagnée de Mme Maribel Rodriguez, directrice du Bureau de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes (BEFH)

Cette œuvre a fait l’objet d’une exposition mardi 9 février dernier au parlement à l’occasion de la séance plénière du Grand Conseil. Alexia Weill, accompagnée de Mme Maribel Rodriguez, cheffe du Bureau de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes (BEFH), a eu l’honneur de présenter son tableau et sa démarche à l’assemblée devant les député.e.s. Fait exceptionnel puisqu’en temps normal seuls les parlementaires ont la possibilité de s’exprimer.

Suite à cet événement plutôt exceptionnel, Alexia nous a confié ses premières impressions

Où? Magazine. Comment avez-vous vécu votre intervention, vous sentiez-vous impressionnée, écoutée et surtout entendue ?

Alexia Weill. Magnifiquement bien. C’était un grand honneur de pouvoir exposer et commenter une de mes œuvres pour cette journée commémorative des 50 ans du droit de vote des femmes. Mme Sonya Butera, présidente du Grand Conseil avait organisé une séance spéciale animée par des effets de lumière violette, masques violets et même le logo de l’Etat de Vaud était projeté en violet sur l’immense écran derrière la scène où siégeaient les conseillères d’Etat présentes durant la matinée. 
C’est dans cette atmosphère que j’ai présenté mon oeuvre après que Mme la présidente ait dressé brièvement mon portrait en guise d’introduction. Evidemment, c’est avec une grande émotion interieure que j’ai pris la parole dans ce lieu hautement symbolique mais surtout avec beaucoup de conviction pour faire passer un message qui se lisait dans l’œuvre elle-même.
Le tableau a siegé toute la journée pendant la séance et les depute.e.s ont pu découvrir de près les centaines de signes dessinés sur le fond de la toile qui représentent des générations de femmes engagées pour faire valoir leurs droits. L’art est un puissant témoignage et messager qui aura eu son impact consciemment ou inconsciemment sur celles et ceux qui étaient présents ce jour-là.

“Evidemment, c’est avec une grande émotion intérieure que j’ai pris la parole dans ce lieu hautement symbolique mais surtout avec beaucoup de conviction pour faire passer un message qui se lisait dans l’œuvre elle-même.”

AleXia Weill

Où? Mag. Comment décririez-vous votre engagement en tant qu’artiste et femme active ?

A.W. C’est très naturellement que je me suis engagée en tant qu’artiste et femme active avec le Business & Professional Women pour l’equal pay day en créeant des œuvres dediées pour dénoncer les écarts de salaires qui subsistent encore aujourd’hui entre les femmes et les hommes. C’est une cause transversale qui touche toutes les femmes quelque soit le milieu sociaux-professionnel. 
La notion du temps est un thème que j’aborde beaucoup dans mon travail artistique au travers d’inscriptions graves dans des cercles en pierre comme des mandalas, des instants capturés qui sont des témoignages de sensations, de vécus ou de rêves. 
J’ai créé ce tableau commémoratif avec le même regard, celui d’un dialogue dans le temps entre les pionnières et les générations futures, avec un troisième dialogue avec celles et ceux qui regardent le tableau et qui sont dans le temps présent, celui ou l’on peut prendre des décisions concrètes pour faire avancer la cause de l’égalité. 
D’où le titre de l’œuvre « Gender Equality is now », L’Egalite c’est maintenant !

Quelques repères biographiques :

  • Alexia Weill est installée de longue date sur la Riviera vaudoise. Sa carrière se développe en Suisse et à l’étranger (notamment à New-York, Miami et Dubaï), elle conduit de front de nombreux projets.
  • Elle a fait connaître son travail de sculptrice par ses cercles sculptés dans toutes sortes de pierres et ses personnages archétypaux. 
  • Elle a été la première artiste à exposer sur le Lac Léman, pour la Biennale de Montreux, la sculpture « La Vague » en hommage aux femmes artistes. Cette œuvre, propriété d’un collectionneur privé est désormais exposée en permanence à la Halle Inox à Vevey, dans les Anciens Ateliers de Constructions Mécaniques.
  • Ses sculptures ont notamment été acquises par les Communes de Villeneuve, d’Aigle et de St-Légier.
  • Très active pour la cause des femmes dans le milieu de l’art, elle crée depuis plusieurs années des œuvres en lien avec l’égalité qui sont répertoriées dans le matériel éducatif « L’Ecole de l’Egalité » mis en place par le Bureau de L’Egalité entre les Hommes et les Femmes du Canton de Vaud (BEHF)
  • Elle est responsable Equal Pay Day du Business & Professional Women Vaud , experte en Art pour le BPW Switzerland et membre du Comité du Centre de Liaison des Associations Féminines Vaudoises (CLAFV) depuis 2020.

Monique Delarze

www.alexiaweill.com –  insta@weillalexia 
Photos © Gender Equality is Now – Alexia Weill
Pas encore de commentaire

Les commentaires sont fermés