149ème British Open, Royal St. George’s, Kent, Angleterre 15-18 juillet 2021

Collin Morikawa, qui participait à son premier Open Championship, a maîtrisé les links ensoleillés de Sandwich (-15) en surmontant les défis de l’Américain Jordan Spieth, vice-champion, de Louis Oosthuizen troisième ex aequo de l’Open 2010 et de Jon Rahm, récemment couronné champion de l’US Open 2021.

La Cuvée 2021 a montré les dents par moments avec des rafales et des averses, mais a été principalement ensoleillée sur le bord de mer du Kent, avec beaucoup de birdies pour ce 15ème Open au Royal St. George.

En acceptant la Claret Jug en tant que golfeur de l’année, Morikawa, 11 mois après avoir remporté le championnat PGA 2020, au Harding Park de San Francisco, a remercié la foule, l’enjoignant à partager ses remerciements avec d’autres, remerciements pour le soutien du public et le superbe événement présenté. « Quand vous entrez dans l’histoire à 24 ans, c’est difficile à saisir et à assimiler », a-t-il déclaré. « Je profite de ces moments, j’adore ça, et je dois apprendre à en profiter un peu plus. Être gravé sur le Claret Jug parmi d’innombrables Hall of Famers que j’ai admirés est tellement spécial. » Il rejoint les Greg Norman, Bobby Locke et Harry Vardon qui ont gagné à Sandwich.

Morikawa a poursuivi la tradition des sept derniers Opens en tant que vainqueur pour la première fois. Mené d’un coup par Oosthuizen, qui a établi un nouveau record de l’Open pour le score le plus bas sur 36 trous, Morikawa était concentré, calme et a joué un jeu brillant avec trois birdies avant le retour. Lorsque Spieth l’a rejoint à égalité avec Oosthuizen à -11, Morikawa a fait preuve de résilience et de talent en atteignant -15. Il semble n’avoir aucune limite.

Oosthuizen, est devenu le « Champion dauphin des Majeurs » avec son troisième Majeur consécutif, prenant le départ en tête dimanche. Samedi, il a déclaré : « Je dois faire mieux. Finir deuxième n’est pas génial, alors je vais jouer à fond demain et voir si je peux soulever le Claret Jug à nouveau. » Malheureusement, il a eu des problèmes à partir du 7ème trou et n’a tout simplement pas pu réaliser les coups difficiles après avoir mené brillamment les trois premiers jours.

Jordan Spieth n’a pas remporté son quatrième Major, mais il est entré dans l’histoire à Sandwich – son total de 72 trous de 267 (-13) est à égalité avec le score le plus bas du championnat. Spieth a déclaré : « Je suis contrarié parce que j’avais vraiment l’impression d’avoir assez bien joué pour gagner et j’ai fait quelques erreurs vraiment stupides que je n’aurais peut-être pas faites si j’avais joué la semaine précédente. » Samedi, il a commis les bogeys sur les trous 17 et 18 sans raison.

A nouveau numéro un mondial après l’Open, le putter froid de Rahm lors du British Open l’a empêché de s’envoler vers la victoire au dernier tour, même en ayant fait un eagle et quatre birdies consécutifs dans la dernière ligne droite, cela n’a pas suffi pour conquérir un deuxième titre consécutif à l’Open ; il est arrivé troisième ex aequo avec Oosthuizen, mais était présent pour féliciter Morikawa. « Non pas que je demande à réussir tous mes putts, mais j’ai vraiment eu du mal à faire des putts longs, à 8 pieds », a déclaré Rahm. « Même si vous regarder aujourd’hui, j’ai fait un long put sur le 15, mais à part ça, tous les putts de birdie que j’ai eu étaient courts, et même celui de l’eagle. »

L’assaut de Spieth et sa course pour la tête ont été ruinés avec des bogeys de clôture sur les 17 et 18. Rahm a été superbe dimanche mais son putter l’a laissé tomber.

Koepka a été incroyable après un mauvais départ …

Ne manquez pas la célébration du 150ème British Open l’année prochaine au Home of Golf- St. Andrews !

Susanne Kemper

Photos : Droits réservés

Pas encore de commentaire

Les commentaires sont fermés